Le kale, nouveau chouchou des foodistas

200339232-001

Pour ceux qui ne connaissent pas encore le nouveau chouchou des foodistas, je vous présente le kale, déjà incontournable auprès des new yorkais soucieux de leur santé comme de leur ligne. A première vue, il ne donne pas très envie. Pourtant, de Barck Obama à Gwyneth Paltrow en passant par Jennifer Aniston ou encore Heidi Klum, les Américains n’ont que ce chou à la bouche.

Le kale est considéré comme l’une des plantes les plus nutritives, avec des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires puissantes.

Il est très riche en bétacarotènevitamine Kvitamine Avitamine Clutéine ainsi qu’en zéaxanthine. Il est en outre riche en calcium.

Il peut être cuisine de mille et une manières. Je l’aime poêlé dans un petit fond de bouillon de légumes, avec de l’ail et du tamari (sauce soja sans gluten et moins salée), quelques gouttes d’huile de sésame  et voilà. On peut très bien l’imaginer avec des lardons et des pommes de terre aussi. Les chips de Kale font un tabac aussi. Selon Gwyneth Palthrow, rien de plus simple, il suffit d’enlever les côtes, de déchirer les feuilles en morceaux et de les assaisonner avec de l’huile d’olive et du sel et de la passer au four pendant 10 minutes.

raw kale salad

Mais avec la cuisson, on perd malheureusement une très grande partie de la nutrition que ce merveilleux chou ancien a à nous offrir. Ma recette préférée est donc la salade. Là aussi, on enlève les côtes et l’on déchire les feuilles en morceaux, on assaisonne de sel, huile d’olive et de jus de citron dans un saladier. Mais là, il y a une étape inattendue : ces feuilles, crues, sont imperméables ! Alors il faut les masser ! Oui, pour faire pénétrer l’assaisonnement. Le résultat : une salade délicieuse et originale ! Ajoutez des tomates et des oignons roses ou rouges tranchés ultra-finement, et voilà !

Malheureusement, le kale est difficile à trouver. J’ai eu la joie d’en recevoir un très gros bouquet dans mon panier bio (que je recommande vivement !) et je sais qu’on en trouve au stand bio du marché de Saint Gilles (sur le parvis) les dimanche matins. Si vous connaissez d’autres fournisseurs de kale, laissez-nous vos adresses en commentaire ! Sinon, je vais devoir commencer à en cultiver !

LES TACHES BRUNES

Treat-the-dark-spots-on-face

L’apparence de notre peau est comme une vitrine de notre organisme. Lorsque vous voyez des taches brunes, leur taille et leur nombre ne sont pas seulement le signe d’une exposition excessive au soleil, comme on le pense souvent, mais aussi l’indication de dégâts causés par les radicaux libres à nos cellules.

Ce pigment brun, appelé lipofuscine, est un mélange de déchets organiques sous forme d’acides gras, engendrés par l’action des radicaux libres et qui ne sont pas éliminées par l’organisme.

A part éviter de trop s’exposer au soleil, notamment à la mi-journée, vous pouvez prévenir cette oxydation par les radicaux libres, et même réduire les taches existantes en consommant les bons aliments et en évitant ceux qui ne vous rendent pas service, à savoir les fritures, les graisses végétales polyinsaturées (colza, maïs, tournesol), les sucres raffinés, et les produits industriels bien sûr.

Pour savoir comment vous alimenter pour avoir un teint éclatant, ne manquez pas ma conférence sur la détox Nutribeauté le 18 novembre prochain. Détails ici.