Pourquoi il est plus efficace de courir 15 minutes que 45.

female_runner_poster-p228338396927252082t5ta_400

Pour avoir une silhouette tonique et mince il faut manger sainement et équilibré, mais il faut aussi faire du sport…

Je sais, ce n’est pas un scoop, mais je voudrais partager un moyen d’être plus rapide et efficace, car je suis bien placée pour comprendre que le temps et l’effort que ça demande en découragent plus d’un.

Jusqu’à présent on nous prescrivait minimum 40 minutes de course à pied, d’elliptique,  vélo, etc., afin de pouvoir brûler des graisses. En fait il s’avère que ce n’est ni nécessaire, ni même efficace ! (Sauf pour travailler son endurance cardiaque, mais ce que je vous propose fait l’affaire aussi)

Ce n’est pas étonnant que l’on se décourage vite des efforts sportifs lorsque l’on ne voit pas de résultats ! La solution que je vous propose c’est de privilégier le training à Intervalles Haute Intensité (TIHI) (traduit de l’anglais High Intensity Interval Training – HIIT).

En 15 minutes de TIHI, on en fait plus que 60 minutes de cardio. Les avantages sont très clairs :

–          L’efficacité et le gain de temps

–          Continue de brûler des graisses dans les 24 heures qui suivent l’effort

–          Bon pour le cœur qui gagne du coup en endurance lorsqu’il faut prolonger l’effort

–          Nul besoin d’autre équipement que des chaussures de course

–          On perd du poids, mais pas des muscles car cela puise dans les réserves graisseuses

–          Booste le métabolisme et stimule l’hormone de croissance de 450% pendant les 24 heures qui suivent. Ceci est un très très grand atout car l’hormone de croissance (qui décroit avec l’âge) nous permet de brûler plus de calories (jusque 300 par jour) et ralenti le vieillissement.

–          Facile à exécuter où que l’on soit

–          C’est un chouette défi : même si sur le moment c’est douloureux et essoufflant, c’est très gratifiant car les résultats sont rapides.

Alors en pratique, comment fait-on ?

L’idéal est de s’échauffer par une marche rapide et quelques étirements. Ensuite, mettez la minuterie de votre téléphone sur 15 minutes et commencez à courir à une allure modérée pendant 2 minutes environ. Puis sprintez le plus vite que vous pouvez, jusqu’à essoufflement total, et revenez à l’allure modérée le temps de récupérer, et recommencez jusqu’à l’écoulement des 15 minutes.

Pour être plus méticuleux et précis, on peut se chronométrer à 2 minutes et 1 minute x 5. Tout dépend de si l’on est sportif débutant ou confirmé. Personnellement, je préfère être à l’écoute de mon corps. Je pense que chacun a des limites et une vitesse de récupération différente. Avec de l’entrainement, on peut mieux cadrer son temps.

Et s’il pleut, il reste les escaliers : monter les marches 3×3 c’est le sprint, et les descendre c’est la récupération.

15 minutes c’est faisable, non ? 😉

CHANGEMENT DE DATE! La conférence Détox Nutribeauté aura lieu le lundi 9 décembre. A vos agendas!

beautedetox

LA DETOX NUTRIBEAUTE

Lundi 9 décembre à 20:00

Le lien entre l’alimentation et la beauté est évidente. Avec ce que l’on mange, on peut radicalement changer son bien-être et même son apparence! C’est parce que nos cellules se regénèrent rapidement et sont constituées de ce que nous leur fournissons via notre alimentation.

C’est la santé qui fait la vraie beauté.

A cette conférence, vous apprendrez les 10 principes détox beauté, comment faire la transition vers la Nutribeauté, et les trois programmes Nutribeauté, avec en bonus les recettes Nutribeauté. Pour les participants qui s’inscrivent à ma mailing list, vous recevrez en plus un topo chaque jour sur un des 50 aliments Nutribeauté pour la peau, les cheveux, le regard et le corps pour un éclat resplendissant qui vient de l’intérieur.

Cette conférence vous permettra de  vous transformer et révéler la plus belle expression de vous-même.

Lundi 18 novemebre à 20:00

Centre féminessencerue Vanderkindere, 279 à 1180 Uccle (Bruxelles),                                

 Trams 3, 7 arrêt Churchill, ou Trams 7, 92 arrêt Vandenkindere

Prix ? 35 euros. 

Espace limité, réservation obligatoire:  

ING N° compte IBAN : BE22-310-0918357-47

Partir à Hawaï pour 24 mois c’est rigolo, mais apprendre un geste qui peut vous sauver la vie, c’est mieux!

illu_coupdecoeur107_ensemble-nous-sommes-plus-forts

Pour ma conférence récente sur le rôle de l’alimentation dans la prévention du cancer du sein, j’ai pris connaissance des chiffres en Belgique qui m’ont littéralement bouleversés. Saviez-vous que chaque jour, 27 femmes sont diagnostiquées de cette maladie ? 9,400 nouveaux cas par an. Sur 8 femmes, une aura le cancer du sein!

La plupart sont des femmes de plus de 50 ans. Grâce au dépistage, 9 femmes sur 10 sont traités avec succès. C’est dire l’importance des campagnes de sensibilisation qui encouragent les mammographies !

Malheureusement, les mammographies ne se font qu’à partir de 50 ans pour la plupart des femmes. C’est pourquoi il est très important de pratiquer une fois par mois l’auto-examen des seins dont voici le schéma ci-dessous. Debout, devant la glace, bras levés, puis bras baissés, puis les mêmes gestes allongée. En parler aussi à votre médecin.

C’est le dépistage précoce de la maladie qui sauve des vies!

AUTOEXAMEN DES SEINS

Ma conférence sur le rôle de la nutrition dans la prévention du cancer du sein.

 

cancer-sein

Voici le résumé du ELLE Belgique:

http://www.elle.be/fr/11899-octobre-rose-10-facons-prevenir-cancer-du-sein.html/6#content

Et de Martine Warck:

http://www.nappyisbeautiful.be/2013/10/ensemble-nous-sommes-plus-forts/

illu_coupdecoeur107_ensemble-nous-sommes-plus-forts

 

Bonne lecture!

Hara Hachi Bu: le secret des gens naturellement minces.

hara hachi bu

Il y a ceux qui sont naturellement minces, et puis les autres, pour qui il existe une lutte permanente entre l’assiette et la balance. Ces minces n’ont pourtant pas l’air de se priver. Alors quel est leur secret? Ils pratiquent le Hara hachi bu.

Cette philosophie Confucienne consiste à s’arrêter de manger à 80% de satiété, et se pratique essentiellement au Japon, notamment à Okinawa, réputé pour son grand nombre de centenaires en bonne santé. Lorsque l’on mange à 100% de satiété, on étire son estomac. Donc pour atteindre le même degré de satiété au prochain repas, il faudra remplir un espace plus important, donc manger plus encore, et ce cycle continue et l’on grossit, forcément!  En pratiquant l’hara hachi bu, vous préservez la forme de votre estomac.

Comme il n’y a pas que les japonais qui soient naturellement minces, cela veut dire que l’hara hachi bu est pratiqué chez nous sans le savoir! Hummm, alors comment font-ils, nos minces à nous?

Avant d’arriver à la fin de leur assiette,  ils s’arrêtent, ils posent leurs couverts  et se demandent s’ils ont encore faim, et comment ils se sentiraient avec une bouchée de plus!!! Oui, ceux-là viennent d’une autre planète alimentaire! Sur ma planète, quand j’étais petite, on finissait toujours son assiette. La récompense était un dessert. Ce n’étais pas moi qui décidait du contenu ou de la quantité sur mon assiette. Je ne sais pas si ça correspondait à mes besoins, et je n’avais pas appris à « écouter mon corps ».

Beaucoup d’entre nous n’ont aucune idée à quoi correspond une satiété de 80%. Certains savent qu’il faut 20 minutes pour que le signal de satiété (100%) soit communiqué. Alors comment peut-on savoir quand il faut s’arrêter?

Il faut parfois 15 à 20 repas pour reprogrammer les muscles de l’estomac à s’habituer à moins de nourriture, et il faut avoir un peu de persévérance. Pour commencer cette reprogrammation, essayez de vous arrêter à la moitié du repas pour voir comment vous vous sentez. Si on commence à « sentir » son estomac, c’est qu’on est à 80%. On peut aussi essayer de manger jusqu’à ce que l’on ait plus faim, plutôt que jusqu’à la satiété.

Pour beaucoup de personnes, leur mécanisme de faim/satiété est complètement déréglé.  Et c’est normal: à force de ne plus écouter son corps, la signalisation tombe en panne. Mais on peut la ranimer au bout une vingtaine de repas seulement, soit une semaine! Le défi après c’est de toujours être à l’écoute et de respecter ses signaux.

Non seulement vous mincirez sans faire de régime, mais vous vivrez plus longtemps!

Essayez, et donnez-moi des nouvelles.

Comment faire la peau à la cellulite !

cellulite

Vous mangez bien, vous faites du sport, mais le capiton ne capitule pas! Enervant non ?

Avez-vous essayé le brossage à sec ? Non, pas la technique de peinture, mais le soin corporel tout simple, fort détoxinant, qu’on appelle aussi friction à sec, avec une brosse en fibres naturelles.

brushes

On se brosse avant la douche selon les directions ci-dessous :

skin_brushing (1) On part des extrémités en direction du coeur, avec de plus ou moins grands mouvements circulaires selon les zones. La peau doit être légèrement rosée, donc attention à ne pas frictionner trop vigoureusement!

Ainsi, on active la circulation lymphatique. Comme la lymphe joue un rôle primordial dans l’élimination des toxines, il faut stimuler sa circulation pour l’aider dans son travail de drainage. La lymphe, contrairement au sang qui est pompée par le coeur, a besoin de mouvement physique pour être activée. Or la cellulite, c’est un stockage de toxines plus une insuffisance de drainage de la lymphe.

La friction à sec est un moyen très facile et rapide d’obtenir à la maison les bénéfices incroyables de la stimulation lymphatique:

– meilleure élimination des toxines

– élimination des cellules mortes de la peau

– stimulation du système immunitaire

– raffermissement des tissus

– efficace contre la cellulite

et en bonus une peau incroyablement douce!

Qui a déjà essayé cette pratique?

Laissez moi vos commentaires!

Pour lire mes articles suivants, cliquez « J’aime » sur ma page Facebook

La « bonne eau »: enfin l’eau du robinet devient délicieuse!

eau_good10-thumb-472x832-36517

Je vous présente « Good Eau » concue par l’équipe de designers black + blum, une superbe alternative aux bouteilles jetables.  L’objet noir dans la bouteille, le Bincho-tan, est un charbon de bois traditionnel japonais, qui filtre naturellement l’eau du robinet en six heures. La bouteille en plastique a une petite encoche pour maintenir le morceau de charbon en place. Le bouchon est en liège naturel.

Depuis des siécles, le  Binchō-tan (originaire de la région de Kishu du Japon) est obtenu en brûlant des branches de chêne jusquà précisemment 1000°C, puis aussitôt refroidis.  Considéré comme la meilleure qualité de charbon pour purifier l’eau, il la débarrasse du chlore et des odeurs, régule son  pH et la minéralise en douceur. Au bout de trois mois il peut être réactivé en le faisant bouillir, pour un usage total de six mois.  Ensuite, il peut être recyclé comme engrais dans le jardin!

L’idéal est d’avoir deux bouteilles, afin de toujours avoir de l’eau prête à consommer. La mienne fait toujours beaucoup d’effet au cours de yoga! 😉

Disponible à Bruxelles chez Home autour du Monde Bensimon, Rue de Namur 70, 1000 Bruxelles, 02 503 55 92.