Un diner en 10 minutes: Poulet au cajou et kale.

Souvent j’aime que mon repas soit vite fait, mais ce n’est pas une raison de ne pas manger sain et nutritif!

photo (6)

Plongez dans une eau bouillante et salée des feuilles de kale dont vous aurez ôté les tiges, pendant 3 minutes puis coupez le feu. Pendant ce temps, dans une poêle, faites revenir un demi oignon émincé avec du blanc de poilet coupé en petits dés avec une pincée de cumin ou épices de votre choix, ajoutez les noix de cajou en fin de cuisson. Dans une assiette creuse placez le kale essoré et parsemez d’huile d’olive, dressez avec le poulet et quelques tomates cerises. Voilà!

Publicités

Le secret d’une bonne salade de kale.

massaged-raw-kale-salad

Etant originaire de New York, ce qui m’a cruellement manqué lorsque je suis arrivée il y a 5 ans à Bruxelles, c’est le sacro-saint KALE !

Je l’ai découvert ici par hasard il y a un an, car mon panier bio hebdomadaire le livre sous le nom de chou frisé en branche. Depuis, j’ai appris qu’il était très commun aux Pays Bas et même en Flandre.

Etant une ex-raw-vegan, voici le secret pour préparer la salade de kale crue, un des basiques de ce mode alimentaire.

Il faut tout d’abord bien laver les feuilles à l’eau en les malaxant  pour bien les débarrasser de terre. Ensuite découpez les tiges et jetez les, elles sont trop dures. Déchirez les feuilles à la taille voulue et mettez-les dans un bol. Versez-y du jus de citron, de l’huile d’olive, du sel et poivre. L’astuce ensuite consiste à malaxer les feuilles de nouveau pour ramollir, casser les fibres dures et faire pénétrer l’assaisonnement. Sans cette étape cruciale, la salade sera dure et très désagréable à mâcher. Or il serait dommage de ne pas profiter pleinement de toute la valeur nutritive que le kale a à offrir :

Avec cette préparation de base, il y a tant de variantes.  Voici quelques idées :

  • Poivrons rouges en dés, onions rouges émincés très finement, noix grossièrement hâchées.
  • Parmesan, pignons de pin.
  • Tamari, champignons shiitakes, carottes râpées, avocats en dés, sésame noir et quelques gouttes d’huile de sésame.

Maintenant, j’attends avec impatience l’arrivée des feuilles de chou sauvage, appelés collard greens en anglais et dont les grandes feuilles permettent de faire des fabuleux wraps !