Manger des os comme une femme des cavernes???? Oui! Vos os et vos articulations vous diront merci!

cavewoman

Aujourd’hui je voudrais parler de l’importance des nourritures “primitives” ou traditionnelles qui sont bénéfiques à la santé de vos os – comme la moelle et les bouillons à l’os. Ce sont des superaliments!

Ces aliments sont de très anciens remèdes pour l’inflammation systémique et les problèmes liés à l’ossature.  Saviez-vous qu’en outre, leur consommation permet de guérir vos intestins, et favorise de ce fait une meilleure digestion par une sécrétion augmentée d’enzymes digestives ainsi qu’une absorption optimale de nutriments.

Quelques exemples de bienfaits :

–          La soupe de poulet est un vrai médicament pour les grippes et les virus.

–          Les bouillons d’os réduisent les douleurs articulaires grâce à leur teneur élevée en glucosamine et chondroitine, ainsi que d’autres composants du cartilage bouilli.

–          Qui veut  une peau et des ongles en bonne santé ? Alors la gélatine des bouillons renforce la structure du collagène dans la peau ainsi que la kératine des ongles.

–          C’est également une source naturelle de calcium et de magnésium, deux minéraux qui sont des composants essentiels des os.

La cuisson de l’os à moelle est très rapide et facile, et constitue une entrée délicieuse pour un repas.  Il suffit de demander à votre boucher des os prédécoupés, puis de les placer dans un four chauffé à 200° pendant 10-15 minutes et les déguster avec du gros sel et du persil haché !

Pour un simple bouillon à l’os, placez les os dans une marmite avec 1.5 litres d’eau, du sel, 2 oignons, 2 carottes, 2 bâtons de céleri,  2 cas de vinaigre de cidre et 2 gousses d’ail hachées. Faire bouillir puis réduire le feu au minimum pendant  12 heures. Jetez les os au moment de servir.

Pourquoi du vinaigre? L’acide se combine bien aux matières grasses pour une meilleure digestibilité mais surtout il permet d’extraire tous les précieux minéraux contenus dans les os  et qui se retrouveront dans le bouillon. Choisissez un vinaigre non filtré et non pasteurisé (comme Demeter ou Vajra en magasins bio).

Idéalement, vos os proviendront de vaches qui auront été élevées en plein air. Les toxines sont stockées dans les graisses, donc tâchez de vous procurer des os de qualité (Coprosain, Charolais, Jack O’Shea à Bruxelles).

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s