Le sirop d’agave n’est pas votre allié, ni pour la santé, ni pour la minceur.

agave-woman-slide-400x500

Pour grossir, avoir des rides et tomber malade, consommez du sirop d’agave !

Sirop ou nectar d’agave, cet édulcorant connait un grand succès grâce à sa réputation de sucre « sain » à « faible index glycémique ». Ce n’est pas un bon choix pour votre santé, et l’agave peut même vous vieillir avant l’âge. On en trouve non seulement en magasin bio, mais aussi dans les supermarchés, dans les barres énergétiques, boissons et produits qui se réclament sains ou de l’alimentation « vivante ». Autrefois, je l’utilisais aussi beaucoup et le recommandais comme remplacement du sucre. Mais étant mieux informée aujourd’hui de quoi et comment il est fait, je l’ai complètement éliminé de mon alimentation et je m’efforce d’éduquer le plus grand nombre afin de leur éviter d’endommager leur santé et leur beauté.  Il abîme le collagène, ce qui créé des rides.

Ce n’est pas du tout le produit naturel qui vient directement de la plante, contrairement à ce que son marketing nous fait imaginer, car sa fabrication requiert l’utilisation d’enzymes génétiquement modifiés et un processus chimique intensif impliquant des acides caustiques, des clarificateurs et des produits chimiques de filtration.

Il est vrai que le nectar d’agave a un index glycémique faible, ce qui signifie qu’il n’augmente pas trop le taux de sucre dans le sang. Mais cela est compensé par un contenu en fructose d’un taux alarmant de 90% !!! Le sucre de maïs employé dans le Coca Cola en contient 55% ! Le sirop d’agave est quasi du fructose pur, avec un marketing de génie…

Car s’il a un index glycémique faible, c’est tout simplement parce qu’il n’est pas métabolisé. Les études les plus récentes ont montré qu’il perturbe le fonctionnement hépatique et promeut l’obésité. Le moins on consomme de fructose, le mieux on se porte.

Le fructose est sans doute le plus grand coupable dans l’épidémie grandissante du diabète de type 2, et d’un nouveau phénomène, le foie gras, ou stéatose hépatique non alcoolique, une maladie dans laquelle le foie se met à fabriquer des lipides et à les stocker dans ses propres cellules.  Il augmente également le risque de maladies cardio-vasculaires et de cancer.

A la place, je recommande plutôt le sirop d’érable bio, en toute modération, sinon la stévia, qui provient d’une plante, qui se trouve sous forme de poudre ou de gouttes.

Pour mes conseil d nutrition et beauté, venez à ma conférence le lundi 9 décembre, La Detox Nutribeauté, détails ici.

Recette pour le smoothie vert.

Healthy drink, vegetable juice, studio shot

Je paufine mes smoothies de jour en jour. Celui-ci est onctueux, avec une pointe de sucré très satisfaisante. Il se garde au frais 2-3 jours, et on est sûr de faire le plein de vitamines et minéraux, tout en chassant toxines et acidité son organisme!

Si je préfère les smoothies aux jus, c’est parce que les smoothies retiennent un des ingrédients les plus précieux des plantes et notre allié santé beauté et minceur: LES FIBRES!

Smoothies ou jus?

Les jus eux, ne contiennent pas de fibres. Du coup, votre système digestif a moins d’effort à fournir pour digérer et assimiler les nutriments. D’ailleurs, ces nutriments sont disponible en quantité plus grande encore que si vous consommiez les fruits et légumes entiers. Ceci est très bien si votre système digestif est fragilisé ou si vous avez une maladie qui vous empêche de digérer les fibres. Les fibres en revanche ralentissent le processus de digestion, ce qui permet une assimilationde nutriments plus progressive.

Donc ATTENTION: en éliminantles fibres, le liquide est assimilé très rapidement. Si vous faites des jus à partir de fruits cela provoque une glycémie sanguine élevée et soudaine et cette instabilité glycémique peut entrainer des problèmes humeur, d’hypoglycémie confusion mentale, etc.

Dans les smoothies, toutes les fibres sont présentes, et le blender les a « prédigérés », donc l’assimilation est facile. En outre, les précieuses fibres font un vrai travail de détox, en balayant les déchets que ce soient des toxines ou des graisses, pour qu’ils soient éliminés de votre organisme. Les fibres procurent également une sensation de satiété, alors qu’avec un jus, on a vite faim après!
 

Voici ma dernière recette pour une carafe de deux litres:

500 ml d’eau filtrée très fraiche

4 poignées d’épinards (ou de feuillages divers: kale, pourpier, laitues)

2 batons de céléri

1 concombre moyen

1 gros morceau de gingembre

1 ou 2 pommes (ou poires)

1 petit bouquet de persil (ou menthe ou coriandre)

1 banane mûre

1 citron

Mettez les ingrédients dans le blender et blender jusqu’à ce que la consistance soit onctueuse. (mettez d’abord les feuillages et le céleri au fond du blender, leur fibres sont dures et demandent plus de travail)

Miam!

C’est la saison des choux de Bruxelles! Voici une recette savoureuse et orginale pour en profiter:

choux de bruxelles coco

Pour 2 personnes, il faut :

1 demi-Kg de choux de Bruxelles

2 grandes cuillères à soupe de noix de coco râpée

1-2 cuillères à soupe d’huile de noix de coco

sel de mer et poivre

1. Laver et couper les extrémités des choux de Bruxelles et enlever les feuilles extérieures. Les couper en moitié.

2. Chauffez l’huile de noix de coco dans une poêle. (L’odeur est incroyable!) Quand il est bien chaud, ajoutez les choux de Bruxelles avec une pincée de sel marin. Couvrez et laissez griller pendant 6-7 minutes ou jusqu’à ce qu’ils soient bien caramélisés.

3. Saupoudrez la noix de coco râpée dans la poêle chaude pendant 30 secondes (ça brunit rapidement) et mélanger avec les choux de Bruxelles.

4. Dévorez !

Les choux de Bruxelles sont excellents pour la santé. Voici quelques un de leurs atouts :

Fibres

Choux de Bruxelles font partie de la famille des  crucifères, qui comprend également le brocoli et le chou. Ces légumes ont une composition unique d’antioxydants très favorable à la santé. En outre, les choux de Bruxelles peu caloriques, mais très riches en protéines,  vitamines et  minéraux.

Choux de Bruxelles sont une source de fibres qui régulent la digestion. Un tiers des glucides qu’ils contiennent sont des fibres. Les fibres sont indispensables pour protéger la santé de votre côlon, prévenir la constipation et réduire le cholestérol.

Vitamines et Minéraux

Choux de Bruxelles vous offrent 20 vitamines et minéraux essentiels. Une seule portion contient une bonne ration de vitamine C (antioxydant), et de vitamine A, qui soutient une bonne vue. Ils fournissent de la vitamine K qui permet une bonne coagulation sanguine et peut aider à renforcer vos os. L’acide folique aussi, qui assure la santé des globules rouges. Celle-ci  est importante pour les femmes enceintes car elle aide à prévenir les malformations du tube neural (spina bifida). Leur aide à réguler la tension artérielle et l’équilibre des fluides. Les choux de Bruxelles sont aussi une source de vitamine E, d’une majeure partie du complexe de vitamines B , fer, magnésium , phosphore, zinc, cuivre , calcium, manganèse et sélénium .

Protection contre le cancer

Comme d’autres légumes crucifères, les choux de Bruxelles contiennent des isothiocyanates. Celles-ci  favorisent l’élimination des cancérogènes potentiels de l’organisme. Elles peuvent aussi réduire votre risque de crise cardiaque.

Allez, à vos fourneaux maintenant !

UNE DELICIEUSE ALTERNATIVE AUX FRITES!

SweetPotatoFries-850x400

Ces frites de patates douces sont tellement savoureuses qu’elles risquent d’en convertir plus d’un! Surtout qu’elles sont croustillantes à souhait, couvertes d’un mélange aromatique de chapelure (avec ou sans gluten), parmesan, sauge et ail. C’est délicieux avec de l’agneau par exemple.

La préparation est rapide et simple, et vos enfants, votre famille et vos amis vont adorer, et vous aurez la satisfaction de leur avoir donné un accompagnement très sain:

– très riches en fibres, les patates douces sont un « sucre lent » donc leur apport énergique se fait sur la durée et de manière efficace. Leur faible index glycémique, malgré leur goût sucré en font un bon allié pour ceux qui surveillent leur consommation de sucres et de féculents, tout en apportant la satisfaction gustative.

– elles sont excellentes pour le cœur grâce à leur teneur élevée en vitamine B6 (qui empêche l’homocystéine de durcir les artères et les vaisseaux sanguins) ainsi qu’en potassium qui baisse la tension artérielle en évacuant l’excès de sodium et en régulant l’équilibre des fluides. C’est important pour réguler le rythme cardiaque, et pour maintenir le bon fonctionnement du cerveau et du système nerveux.

– également riches en béta carotène (ou vitamine A), un important antioxydant, très utile dans la prévention de certains cancers. Cela protège également la peau des UV et les yeux de la dégénération maculaire.

– sa teneur en manganèse est aussi intéressante. C’est un oligo-élément dont on parle peu, mais qui est pourtant très bénéfique: il permet de maintenir une bonne glycémie, et cela permet de stabiliser l’appétit et maintenir la satiété plus longtemps qu’avec d’autres féculents.

– en outre, les patates douces contiennent beaucoup de vitamines C et E. Ces puissants antioxydants vitamines jouent un rôle important dans la prévention de la maladie et la longévité. Ces vitamines font aussi beaucoup pour la beauté de la peau et des cheveux, mais combinés à la bêta-carotène, cela en fait un sacré aliment beauté! Ces nutriments contribuent tous à vous donner une mine radieuse et une belle chevelure!

Alors la recette maintenant!

Pour 2 personnes:

Ingrédients:

– 2 patates douces

– 4 c.s. de chapelure (sans gluten si nécessaire)

– 2 c.s. de parmesan râpé

– 2 gousses d’ail hachées

– 4-5 feuilles de sauge hachées

– 2 c.s. d’huile d’olive

– sel et poivre

Préchauffez le four à 230°C.

Coupez les patates en deux dans la longueur, puis en quartiers de 1 cm d’épaisseur.

Placez vos frites dans un grand bol, ajoutez l’huile, le sel et le poivre. Mélangez pour que toutes les frites soient couvertes et assaisonnées. Ajoutez de l’huile si nécessaire.

Dans un grand récipient du type Tupperware, mélanger la chapelure, la sauge et l’ail. Ajoutez les frites, placez le couvercle et secouez (pas trop fort) jusqu’à ce que les frites soient recouvertes du mélange de façon homogène.

Placez les frites en une seule couche sur une plaque à pâtisserie qui a été légèrement enduite d’huile d’olive (ou noix de coco) ou sur une feuille de papier sulfurisé.

Cuire au four pendant environ 20 minutes ou jusqu’à cuisson complète.

Bon appétit!

Le blé moderne est un opiacé

bleaddict

Et si arrêter de consommer du blé était la clé d’une alimentation équilibrée et d’un corps en meilleure santé ?

On nous le présente comme un aliment essentiel, sain et nutritif, si bien qu’il nous semble inoffensif. Mais, raffiné ou entier, avec ou sans gluten, biologique ou non, le blé qui se retrouve dans notre assiette cause en réalité de nombreux dommages au corps qui peine à l’assimiler. Après avoir incité des milliers de patients à éliminer le blé de leur régime alimentaire, le Dr Davis, cardiologue, a constaté des résultats épatants : perte de poids de 5, 10 ou 40 kilos, retour à la normale des taux de cholestérol, renversement d’un diagnostic de diabète, réduction marquée de l’inflammation et de la douleur, dissipation de troubles intestinaux sévères, augmentation du niveau de concentration et d’énergie, etc. Dans son ouvrage, « Pourquoi le blé nuit à votre santé« , le Dr Davis fournit tous les conseils pour avoir une alimentation saine dans le respect des besoins du corps, et il propose des recettes faciles, à base de produits communs. Moyennant quelques changements à vos habitudes quotidiennes, vous pourrez vivre sans blé, sans kilos en trop et sans vous compliquer la vie !

Et quand il écrit que le blé est un opiacé, ce n’est pas une image !

Il est réellement addictif et à plus d’un titre. Il finit par dominer nos pensées et nos comportements. Si nous n’en consommons pas pendant quelques heures, nous pouvons devenir nerveux, confus, tremblants et c’est là qu’on craque pour notre « dose »,  mangeant plus que de raison.

Le blé est addictif dans le sens où il y a un réel syndrome de sevrage caractérisé par une fatigue écrasante, un « brouillard » mental, une incapacité à faire de l’exercice et même une dépression, qui peut durer quelques jours à quelques semaines.

Ce qui est sûr c’est que l’idée de se passer de pain, de pâtes, de biscuits nous fait paniquer !

C’est un mauvais moment à passer, mais le jeu en vaut la chandelle, sachant que le blé, en se reliant aux récepteurs opiacés du cerveau, ne fait pas planer, mais donne FAIM. On doit cet effet à la gliadine, la protéine du blé qui a été modifiée par  les généticiens dans les années septante pour augmenter les rendements, et qui en ont fait involontairement un puissant stimulant de l’appétit.

Pour la plupart des gastro-entérologues, si vous ne souffrez pas de la maladie de cœliaque, vous pouvez consommer autant de blé que vous le souhaitez, et ne pas penser au dérèglement de votre appétit ni  les trouble intestinaux engendrés par les lectines du blé (ballonnements, colon irritable, colopathie fonctionnelle). A vous de voir !

Hara Hachi Bu: le secret des gens naturellement minces.

hara hachi bu

Il y a ceux qui sont naturellement minces, et puis les autres, pour qui il existe une lutte permanente entre l’assiette et la balance. Ces minces n’ont pourtant pas l’air de se priver. Alors quel est leur secret? Ils pratiquent le Hara hachi bu.

Cette philosophie Confucienne consiste à s’arrêter de manger à 80% de satiété, et se pratique essentiellement au Japon, notamment à Okinawa, réputé pour son grand nombre de centenaires en bonne santé. Lorsque l’on mange à 100% de satiété, on étire son estomac. Donc pour atteindre le même degré de satiété au prochain repas, il faudra remplir un espace plus important, donc manger plus encore, et ce cycle continue et l’on grossit, forcément!  En pratiquant l’hara hachi bu, vous préservez la forme de votre estomac.

Comme il n’y a pas que les japonais qui soient naturellement minces, cela veut dire que l’hara hachi bu est pratiqué chez nous sans le savoir! Hummm, alors comment font-ils, nos minces à nous?

Avant d’arriver à la fin de leur assiette,  ils s’arrêtent, ils posent leurs couverts  et se demandent s’ils ont encore faim, et comment ils se sentiraient avec une bouchée de plus!!! Oui, ceux-là viennent d’une autre planète alimentaire! Sur ma planète, quand j’étais petite, on finissait toujours son assiette. La récompense était un dessert. Ce n’étais pas moi qui décidait du contenu ou de la quantité sur mon assiette. Je ne sais pas si ça correspondait à mes besoins, et je n’avais pas appris à « écouter mon corps ».

Beaucoup d’entre nous n’ont aucune idée à quoi correspond une satiété de 80%. Certains savent qu’il faut 20 minutes pour que le signal de satiété (100%) soit communiqué. Alors comment peut-on savoir quand il faut s’arrêter?

Il faut parfois 15 à 20 repas pour reprogrammer les muscles de l’estomac à s’habituer à moins de nourriture, et il faut avoir un peu de persévérance. Pour commencer cette reprogrammation, essayez de vous arrêter à la moitié du repas pour voir comment vous vous sentez. Si on commence à « sentir » son estomac, c’est qu’on est à 80%. On peut aussi essayer de manger jusqu’à ce que l’on ait plus faim, plutôt que jusqu’à la satiété.

Pour beaucoup de personnes, leur mécanisme de faim/satiété est complètement déréglé.  Et c’est normal: à force de ne plus écouter son corps, la signalisation tombe en panne. Mais on peut la ranimer au bout une vingtaine de repas seulement, soit une semaine! Le défi après c’est de toujours être à l’écoute et de respecter ses signaux.

Non seulement vous mincirez sans faire de régime, mais vous vivrez plus longtemps!

Essayez, et donnez-moi des nouvelles.

Comment faire la peau à la cellulite !

cellulite

Vous mangez bien, vous faites du sport, mais le capiton ne capitule pas! Enervant non ?

Avez-vous essayé le brossage à sec ? Non, pas la technique de peinture, mais le soin corporel tout simple, fort détoxinant, qu’on appelle aussi friction à sec, avec une brosse en fibres naturelles.

brushes

On se brosse avant la douche selon les directions ci-dessous :

skin_brushing (1) On part des extrémités en direction du coeur, avec de plus ou moins grands mouvements circulaires selon les zones. La peau doit être légèrement rosée, donc attention à ne pas frictionner trop vigoureusement!

Ainsi, on active la circulation lymphatique. Comme la lymphe joue un rôle primordial dans l’élimination des toxines, il faut stimuler sa circulation pour l’aider dans son travail de drainage. La lymphe, contrairement au sang qui est pompée par le coeur, a besoin de mouvement physique pour être activée. Or la cellulite, c’est un stockage de toxines plus une insuffisance de drainage de la lymphe.

La friction à sec est un moyen très facile et rapide d’obtenir à la maison les bénéfices incroyables de la stimulation lymphatique:

– meilleure élimination des toxines

– élimination des cellules mortes de la peau

– stimulation du système immunitaire

– raffermissement des tissus

– efficace contre la cellulite

et en bonus une peau incroyablement douce!

Qui a déjà essayé cette pratique?

Laissez moi vos commentaires!

Pour lire mes articles suivants, cliquez « J’aime » sur ma page Facebook